William Waterhouse, Androïde [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

William Waterhouse, Androïde [Fini]

Message par William Waterhouse le Mar 20 Avr - 3:34

Général :



Nom : Waterhouse

Prénom : William

Age : 21 ans

Sleeping Downien ou Androide? : Androïde (son animal était le bélier)

Métier : Machine de guerre





Santé :



Maladie : Il a des trous noirs parfois. Ça arrive n'importe quand et ça efface une partie de sa mémoire, comme ça.

phobies : Il a peur des Infiniens car il crains qu'ils le prenne comme un traître, ce qui est plutôt le cas. Il a aussi peur de tout ce qui est froid.





Plus particulièrement :




Physique ( au maxium 10 lignes) : Aux premières vues, William a des airs de samouraï. Depuis qu'il est devenu androïde, son visage est dur, dépourvu d'émotion. Toutes ses émotions ne se passent que dans sa tête, quelques fois elles sortent, mais ça ne sera jamais devant les Sleeping Down. Il a des cheveux bruns cuivrés, se rapprochant de la couleur du chocolat. Ils sont longs, mais ça ne parait pratiquement pas étant donné qu'il les attache toujours. C'est une de ses manies. C'est aussi pour ne pas que des mèches l'encombrent. Il déteste par-dessus tout se promener les cheveux détachés. Il a les yeux d'un bleu extrêmement clair. Un peu comme la couleur de la mer au sud. Son regard est presque effrayant puisqu'il est froid et ne montre que très rarement ses émotions... Seulement en apparence, il semble complètement docile. Son regard change du doux au dur dépendamment de l'endroit où il est. Quand c'est sur un champ de bataille, il est dur. En compagnie des Sleeping Down, il est doux, voir fuyard. Il a une très bonne musculature, c'est pourquoi il a été choisi comme machine de guerre. Il est très fort physiquement, mais jamais il n'aurait pensé qu'il aurait usé de sa force de cette façon là. Tout le long de son bras droit, il a un tatouage tribal de dragon qui semble se continuer sur sa hanche. Son corps est criblé de petites cicatrices à peine voyantes, mais si on se rapproche, on les distingue bien. Il en a aussi une sur la joue, celle-ci un peu plus remarquable. Et puis c'est rendu au niveau des jambes qu'on peut voir qu'il n'est pas un Infinien. Ses deux jambes humaines ont été remplacées par des jambes mécaniques qu'il cache à tout prix par honte. Cette partie robotique lui procure un certain avantage étant donné qu'il peut courir très longtemps sans sentir d'inconfort au niveau des jambes. Il porte souvent une tenue de combat et il n'a pas de très bons goûts pour son style vestimentaire. Il marche parfois le dos courbé, signe de soumission. Peut-être aussi être-ce le poids de ses remords. On le voit plutôt comme un être sombre et très stable, mais au contraire, étant donné qu'il est né en compagnie du bélier comme animal, il a un tempérament un peu instable et fonceur... bien malgré lui.



Etat psychologique ( au maximum 10 lignes) : Un seul mot solitaire. Cependant, étant donné que le maximum de ligne est 10, je me vois forcé d'en dire un peu plus sur cet homme simple de l'extérieur, mais extrêmement compliqué de l'extérieur. Vous devez d'abord savoir que William n'affichera jamais (ou à de très rares occasions) ses émotions dans son regard. Peut-être auriez-vous la chance de les distinguer dans ses gestes, mais son regard est de glace, froid et sans vie tout comme ceux des Eternal Snow. En combat, c'est un regard froid, sans vie. Mais chez les Slepping Downiens, c'est un comportement de soumission. William est quelqu'un de docile qui obéit aux ordres, quel qu'elle soit. Cependant, étant donné qu'il est né sous l'animal du bélier, parfois il a tendance à agir par lui-même. Il va quelque fois trop loin et il lui arrive parfois d'agir sans réfléchir. Il déteste par-dessus tout ce qui est froid et se sent mal à l'aise en présence d'Infiniens quand ce n'est pas pour les tuer. Cependant, même s'il a toujours l'air indifférent, il pense toujours à des choses sans importance comme par exemple si les arbres sont vraiment un être vivant ou autres choses étranges comme ça. Quand il a du temps libre, il sort dehors car il adore le plein air et sentir le vent souffler sur son visage. Il porte une honte qu'il ne montre pas à ses jambes mécaniques qu'il cache toujours désespérément. Il est très peu bavard, mais il réponds tout de même à des questions quand on lui en pose une. Cependant, il est pratiquement impossible qu'il adresse la parole à quelqu'un le premier. Il a apprit à respecter les gens et a un certain don pour déterminer les sentiments des autres étant donné qu'il a vécus dans un monde où les gens montrent difficilement leurs émotions.



Biographie ( au maximum 15 lignes) :

Je m'appelle William Waterhouse. Mais à quoi bon donner mon nom. Je paris qu'en à peine une journée vous l'aurez oublié. C'est toujours comme ça de toute façon alors ne vous sentez pas coupable. C'est tout à fait normal parce que la plus part du temps, notre cerveau préfère se rappeler des choses importantes que les choses inutiles. Un nom, c'est inutile. En tout cas, c'est ce que je pense... Chacun son avis. Même si je ne crois pas avoir le droit de donner mon propre avis. Je ne crois pas avoir voulu ce genre de vie... je crois que jamais je n'aurais pensé à une telle existence. Mais même si j'aurais fais un choix, je ne pense pas que le destin aurait exaucé mon souhait. De toute façon, qu'est-ce qu'on en sait étant donné que ça ne s'est jamais passé et que ça ne se passera jamais.

Si on me demandait où je suis né, je répondrais probablement que je ne m'en souviens plus. Tout ce que je sais, c'est que je suis né avec le bélier, comme animal. Si j'avais des parents, une sœur, un frère et des amis, là encore, je n'en ai aucun souvenir. Tout ce que je sais, c'est que j'adorais m'asseoir au sol et attendre. Attendre que le vent se lève et fasse danser mes cheveux. Ça m'aidait à faire sortir mes idées, à les aérer. Et je crois que jamais je n'aurais pensé rencontrer les Sleeping Downiens.

Je vous dis que je ne sais pas où je suis né et que je ne connais pratiquement rien de mon enfance, mais au fond, je crois que j'ai été abandonné. Je me suis retrouvé chez les Eternal Snow, à quatre ans, je crois. Si quelqu'un ne m'aurait pas retrouvé, je serais probablement mort d'hypothermie. Une femme bien enveloppée m'a retrouvé, tremblant dans la neige de cet endroit perdu. Les gens qui m'avaient abandonné avaient apparemment trouvé un endroit très original où me laisser. Cette femme, c'était Charlene. Elle était un eu compliqué à comprendre, certes, parce que son regard était constamment dépourvu d'émotion, malgré tout, elle devait bien avoir un cœur pour m'avoir ainsi recueillis. Son animal était l'ours polaire. Elle avait trois enfants... plus moi, ça faisait quatre. Jamais je ne suis sorti dehors. Le froid m'apeurait parce que je me sentais mal en sa présence. Cependant, je ne pouvais pas le fuir vu l'endroit où j'habitais. Mes beaux-frères me toléraient, mais j'ignorais ce qu'ils ressentaient à mon égard à cause de leur regard. Pendant plusieurs années, je restais dans la même petite maison, emmitouflé dans des dizaines de couvertures pour essayer de contrer ce froid qui me rongeait. J'aurais voulu partir, mais je n'ai jamais rien fais pour deux raisons bien distinctes. La première était que j'ignorais comme sortir de cet endroit. Et la deuxième était que je ne voyais pas comment j'allais survivre sans nourriture... je n'avais pas à me plaindre étant donné que me mère adoptive me nourrissait.

J'ai passé 9 ans d'"hibernation". 9 ans sans rien faire, me contentant de survivre tout simplement. Je ne pensais à rien d'autre que de vivre jusqu'à ce qu'un jour une voix que je reconnaissais retentisse dans ma tête. C'était la mienne. *À quoi bon ne rien faire ?* pensais-je. Je pourrais au moins faire quelque chose de mes mains. C'est alors que j'ai commencé à m'entraîner. Je demandais quelques fois l'aide des voisins qui protégeaient le territoire ou à un de mes frères qui étaient plus vieux que moi. J'ignore pourquoi j'ai commencé à faire ça. Peut-être parce que c'est la première chose à laquelle j'ai pensé. Peut-être parce qu'au fond je m'étais attaché à cet endroit et que moi aussi je voulais le protéger de la "chose noire". D'ailleurs, je n'avais jamais encore vu celle-ci. Ou peut-être étais-je trop jeune pour m'en rappeler.

Ma mémoire me faisait défaut parfois. C'était bizarre, je faisais quelque chose et soudain, il y avait du noir, comme si je perdais connaissance. Ensuite, c'était comme si je reprenais conscience dans un endroit complètement différent... Ça me faisait peur ça aussi. J'en parlais à ma mère, mais elle non plus ne comprenait pas. Elle pensait parfois que ça avait un rapport avec cette fumée noire étrange. Peut-être bien... de toute façon je ne me rappelle pas l'avoir jamais vu...

Je suis devenu quelqu'un de fort. En quatre ans, je suis devenu un excellant combattant. J'adorais utiliser les armes et j'avais en quelques sortes trouvé quelque chose à faire de ma vie. Je voulais aider les gens, simplement... mais je préférais de loin les aider sans avoir à sortir de chez moi. Jamais je ne pourrais m'habituer à cette froideur qui venait à moi pour mordre ma peau. J'avais du mal à regarder les Eternal Snow en manche courte alors que moi je devais porter un gros manteau d'hivers.

Cette vie, je ne crois pas l'avoir jamais aimé. Je l'appréciait, rien de plus. C'était seulement un endroit qui me permettait de survivre. Avec le temps, mon regard est devenu le même que ces gens. Un regard bleu comme la glace et aussi froid que cette-ci. J'obéissais aux choses qu'on me demandait sans même rechigner et je ne disais pas souvent quelque chose. Par exemple, ce qui me différenciait des autres était le fait que je réfléchissais toujours. Je pensais toujours à des choses sans importance.

Je commence à dire n'importe quoi... La seule chose que je me rappelle de ce jour là c'était... J'avais 18 ans, on était en train de marcher pour changer d'endroit où s'installer. Je gelais. Puis, j'ai tourné la tête vers la banquise. Et j'ai vu des ombres avancer dans la tempête. En regardant mieux, j'avais pu remarquer qu'il s'agissait de navires. J'ai vu les yeux des autres gens s'arrondir de terreur puis je vie du noir. J'ignore s'il s'agissait de la fumée noire ou du trou noir que j'avais à quelques occasions, mais ce que je sais, c'est que j'ai bel et bien eu l'impression de perdre connaissance... et que je me suis réveillé dans un endroit que je ne connaissais absolument pas.

Une lumière au dessus de moi m'éblouissait et me fit plisser les yeux. Je me sentais bizarre. J'avais l'impression que ce trou noir avait duré plus longtemps que d'habitude... quoi que le plus gros que je n'ai jamais eu fut les 4 premières années de ma vie. Normalement, ça ne me faisait manquer que quelques heures, 2 jours tout au plus. J'avais tourné le tête pour éviter la lumière et à ma droite, je pu distinguer deux petites tables sur roulettes qu'on utilisait pour les opérations. Sur l'un d'eux, il y avait quelques scalpels et autres outils couverts de sang. Sur l'autre, c'était des outils étranges. J'avais reconnu un seul de ces objets : un petit paquet de vis. Puis j'ai continué de regarder autour de moi, discernant cette salle sombre et inquiétante. Puis, je remarquai enfin un détail. J'avais une sensation bizarre au niveau des jambes, quelque chose d'inconfortable. Quand je les ai regardé, j'ai eu le goût de crier. Ce n'était pas des jambes, c'était loin d'être des jambes. Ça leur ressemblait, mais c'était froid et métallique. J'avais peur. J'avais les jambes coupés au niveau des hanches... on me les avaient remplacé par... ça...

À ce moment là, un homme entra et m'envoya un sourire. Mais il y avait quelque chose d'inquiétant dans ce rictus. Il passa sa main sur les choses qui remplaçaient mes jambes et je ne ressentis rien.

— Qu'est-ce qui m'arrive ? Demandais-je d'une voix tremblante.

— Mais rien ! Dit l'homme le sourire aux lèvres. Nous t'avons seulement donné une nouvelle vie, mon gars.

— Quel genre de nouvelle vie ?

L'homme ne me répondit pas. Une autre personne entra alors et m'observa, le sourire aux lèvres. Puis, il dit :

— Alors... c'est lui qui va remplacer ce traître d'Androïde ?

L'homme à côté hocha la tête. Je ne pu m'empêcher de demander :

— Qu'est-ce que c'est... un androïde ?

L'homme me sourit.

— C'est ce que tu es.

L'autre homme rajouta :

— Tu seras utilisé comme machine de guerre. Alors tâche d'être sage.

— Qu'est-ce que c'est ?...

L'homme s'avança.

— C'est aussi ce que tu es.



Sur le forum :



Que pensez vous de l'histoire? Elle est intéressante, mais je crois qu'il serait bien d'y mettre plus de détail pour comprendre mieux le contexte ^^

Une suggestion de groupe? nada

Aimez vous le designe ? Oui ! Il est très original.
avatar
William Waterhouse
sleeping Down~Androïde
sleeping Down~Androïde

Messages : 31
Date d'inscription : 20/04/2010

Qui suis je?
Orientation sexuelle:
Quêtes/RP:
Relations ennemies/ parentées/ en couple avec:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Waterhouse, Androïde [Fini]

Message par Peter Ice le Mer 21 Avr - 17:50

il ne te reste plus qu'a mette le code ici et approuvé le reglement et je te valide avec plaisir mon cher petit androide http://infine.creer-forums-gratuit.fr/reglement-f26/lu-approuve-t7.htm#52
avatar
Peter Ice
Supreme Creator~Ice Men
Supreme Creator~Ice Men

Messages : 109
Date d'inscription : 05/04/2010

Qui suis je?
Orientation sexuelle: bisexuelle
Quêtes/RP:
Relations ennemies/ parentées/ en couple avec:

Voir le profil de l'utilisateur http://infine.creer-forums-gratuit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Waterhouse, Androïde [Fini]

Message par William Waterhouse le Mer 21 Avr - 22:41

Voilà, c'est fait =3
avatar
William Waterhouse
sleeping Down~Androïde
sleeping Down~Androïde

Messages : 31
Date d'inscription : 20/04/2010

Qui suis je?
Orientation sexuelle:
Quêtes/RP:
Relations ennemies/ parentées/ en couple avec:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Waterhouse, Androïde [Fini]

Message par Peter Ice le Mer 21 Avr - 23:15

tu es validé, bon jeu a toi ^w^
avatar
Peter Ice
Supreme Creator~Ice Men
Supreme Creator~Ice Men

Messages : 109
Date d'inscription : 05/04/2010

Qui suis je?
Orientation sexuelle: bisexuelle
Quêtes/RP:
Relations ennemies/ parentées/ en couple avec:

Voir le profil de l'utilisateur http://infine.creer-forums-gratuit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Waterhouse, Androïde [Fini]

Message par William Waterhouse le Mer 21 Avr - 23:17

Merchi =D
avatar
William Waterhouse
sleeping Down~Androïde
sleeping Down~Androïde

Messages : 31
Date d'inscription : 20/04/2010

Qui suis je?
Orientation sexuelle:
Quêtes/RP:
Relations ennemies/ parentées/ en couple avec:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Waterhouse, Androïde [Fini]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum