Alea Acta Est ( Libre ^^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alea Acta Est ( Libre ^^)

Message par Raitei le Lun 10 Mai - 12:05

Il ne connaissait pas les couleurs, il n'avait jamais vu la mer à cause de sa cécité bien qu'il soit un Waterdanse. Pourtant, il connaissait la sensation de l'eau sur sa peau, il connaissait son goût salé mélangé à celui des algues, il connaissait le murmure de l'eau sachant happer si elle était en colère ou non. Il aimait glisser ses doigts dans les longs cheveux aqueux de celleci pour y sentir frémir les sentiments des êtres qui y vivaient. Il ne voyait pas l'eau mais il voyait des morceaux de vie plus ceux tournés vers l'avenir. C'était toujours des catastrophes qu'il voyait ainsi l'appelait on le Maudit. On l'évitait tout en allant le voir. Là sur ce morceau de terre perdu en pleine mer, assis dans la terre graneuleuse, il écoutait le bruit des rares oiseaux s'aventurant ici. Son oreille était tendue vers toute sortes de bruit. Etant aveugle de naissance, il avait tôt appris à développer ses autres sens pour pallier à ce que l'on considérait comme un handicap. Certes, c'était plutôt handicapant de ne pas voir les visages se tenant devant nous mais vu que l'on approchait pas ..Disons qu'il ne le ressentait pas comme un handicap. Au contraire, il avait ainsi développé une certaine empathie lui permettant de lire les émotions des personnes même si celles ci tentaient de lui cacher son ressentir. Sans doute, avaient ils peur que Raitei s'en serve contre eux. Le jeune homme ne pouvait pas voir son animal affilé mais il sentait sa présence rassurante, près de lui. L'hippocampe était là , dans l'eau mais pas très loin dans la mer, prêt à se transformer en un truc monstrueux si on osait approcher son jeune ami avec de mauvaises intentions. En effet, vous connaissez le dicton comme quoi il ne fallait pas se fier aux apparences et encore moins jouer à réveiller l'eau qui dort.

L'enfant maudit et béni à la fois contemplaient les ombres de l'avenir dansant sur les eaux et ces ombres à là n'avaient rien de rassurant. Plongé dans sa médition, il avait l'air d'être d'un pantin innaimé attendant que quelqu'un vienne à fin de manier les fils qui le rendraient à la vie. Le jeune homme laissait vagabonder son esprit sur les eaux mouvantes d'un futur pouvant changer d'une goutte à l'autre. Certains , comme lui, pouvaient lire dans les feuilles des arbres, d'autres dans les grains de sable , d'autres encore dans les flocons de neige. Tout dépendait à quelle tribu, ils appartenaient. Il n'avait pas encore eu de contact avec les personnes douées de la prescience comme lui. Il n'avait pas encore osé s'aventurer vraiment dans les terres ou sur les eaux. Pas par peur, comme on pourrait le croire mais bien parce qu'il attendait son heure. Une voix le tira de ses pensées. L'hippocampe avait henni et des bulles d'eau se créerent à la surface. Il était temps de bouger mais pour aller où? On verrait bien tout dépendait de la personne qui viendrait le voir ou encore qu'il croiserait en prenant le chemin du retour.

Un petit vent s'éleva poussant paresseusement les nuages et le soleil vint jouer dans les cheveux du jeune homme. Il ne connaissait pas le soleil non plus mais il connaissait sa douce charleur, cette sensation agréable de picotement sur sa peau. Il frémit. Comment s'était quand une personne enlacer une autre personne? Etait ce la meme chaleur? Parfois ce genre de question venait prendre son esprit surtout quand il avait entendu un enfant demander à sa mère de le prendre dans ses bras. C'était comme les baisers, que ressentait on quand vos lèvres s'unissent à une autre? Il ne le saurait sans doute jamais. Comme tous ceux doués de prescience, il lui était interdit de connaître son propre futur. Interdit de voir si un fil rouge le reliait à une personne. Un fil invisible unissait les personnes qui étaient destinées l'une à l'autre seulement il n'avait pas vu de fil pour lui sur son petit doigt ou encore reliant son coeur à un autre. A croire que son destin c'était bien voir des catastrophe et de rester enchaîné à cette amante compatissante, cruelle et froide qu'est la solitude. Mais qui voudrait s'unir à un homme que l'on appelait le Maudit du village hein? A moins d'etre un fêlé du ciboulot, avoir développé des tendances de sado masochisme, personne. Et puis, il y avait cet autre problème quand il pétait un câble. La , il devenait apparemment une vraie machine à tuer, un être insensible manié par une pulsion meurtrière et dévastatrice.

Un soupire s'éleva de sa gorge tandis que ses pieds allèrent naturellement trouvé l'eau. Elle était gelée mais au moins elle lui donnait le sentiment de vraiment existé. Il sentit son ami venir lui chatouiller les chevilles. Un rire monta et le voilà parti pour une séance de jeu. Il avait l'air d'un gamin mais tant pis, de toute manière qui viendrait l'observer? Les autres étaient préoccupés par la vie et ses soucis alors ils n'étaient jamais témoins de ce laisser aller de la part de Raitei. En public, il ne montrait pas ce petit côté de lui. Il restait calme avec le regard vague , son don creusant un tourbillon entre lui et les autres.

_________________
Et un rugissement de colère bouffera le monde.....
avatar
Raitei
Infinien~WaterDanse
Infinien~WaterDanse

Messages : 10
Date d'inscription : 03/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum