Symphonia (musique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Symphonia (musique)

Message par Marisa K le Dim 6 Juin - 19:15

Nom du forum :Symphonia
Bannière
du
forum :
Spoiler:
Lien de votre site
:
Code:
http://symphona.keuf.net/index.htm
Nombre
de membres :5
Date de création :13/05/2010 (ouverture le 28/05/2010)
Nom
du ou des Admins :Todo Katsuya,Kirisame Marisa
Brève histoire :Nous sommes aujourd'hui en 2010 dans une
banlieue de Tokyo. Qui n'a
jamais rêvé d'entrer dans cet
établissement de renom ? Aujourd'hui
nombre de jeune fille voir même
de jeune homme sont recrutés par des
producteurs pour devenir de
simples Idoles et vivre quelques années dans
le business de la , des
dizaines d'années
pour les plus chanceux, mais ne sont jamais
passés par une école digne
de ce nom. Pourtant, une école comme cela
existe. Cette école porte le
digne nom de Symphonia. Toute personne
appartenant au monde de l’art,
que ce soit pour la danse, le chant,
les instruments et nous en passons.
Cette école est connue de tous,
pourtant pour y entrer, une légende
urbaine raconte que les
castings sont toujours plus difficiles en ce qui
concerne les
prétendants aux métiers de la scène, et que les épreuves
écrites,
pour les autres, n'étaient pas mieux. Mais commençons par le
début
de l'histoire, par là où tous a commencé. Prenons le livre de
l'histoire
de l'école, dont voici le résumé.

1920 : Pendant
l'ère
Showa vivait un jeune homme appartenant à l'aristocratie
japonaise.
Il était le riche héritier d'un vendeur d'instruments de
musique. Il
se nomme Daichi Uta. Pendant les années 20, le jeune homme
parcourut
le monde de la musique en aidant son père dans l'entreprise
familiale
mais sans grande conviction. Pendant les années passées à
étudier
ce qu'il pouvait observer du monde de la musique, il décida de
créer
une école, pour que même les enfants, ou plutôt les adolescents,
de
milieu pauvre ai leur chance d'apprendre l'art qui est la musique.
Cette
école était surtout destinées aux jeunes hommes, car les jeunes
femmes
devenaient souvent Geisha et apprenaient cet art de mille et une
manières
des plus impressionnantes. Daicha, lui, était à la recherche
d'une
autre manière dont on pouvait voir la musique et l’apprendre. Son
projet
se monta doucement mais surement et le chef de la famille Uta
aida
même Daichi dans les démarches et lui prêta une grosse somme
d’argent
pour s'offrir un terrain dans la campagne proche de Tokyo.
Dessus
il construit un bâtiment tout à fait novateur. Dans ce bâtiment,
il a
une sorte de tour central où une horloge trônée au sommet. L'entrée
principale rappelle un style occidental assez gothique, mais en
beaucoup
plus épuré et simple. Toute l'école est un mélange de
modernisté
avec des détails anciens rappelant les monuments Occidentaux.

L'école ouvrit ses portes officiellement en 1930 avec comme directeur
Daichi
Uta. Ce même jour le nom de l'école fut dévoilé : « Symphonia ».

Pendant
toutes les années de construction du projet et du bâtiment, des rumeurs
se sont mises à circuler sur l'école. Des spéculations, plus que
bénéfiques,
se sont alors créées, faisant un vrai effet de pub. Avant
l'ouverture
officielle de l'école, les premières épreuves d'admission se
sont
faites sous forme d'épreuves écrites puis de castings afin de
recueillir
des élites, pour pouvoir glorifier un peu plus le nom de
l'école.
Pendant une petite dizaine d'années environ, les termes
d'inscription
à l'école étaient assez rudes, mais tout cela changeât
légèrement
en 1940 pendant la 2ème guerre mondiale. L'école accueillit
alors
toutes les personnes qui avaient un certain don pour la musique,
mais
les critères de sélection étaient moins stricts. Les classes les
plus
populaires pouvaient enfin y entrer et tenter leur chance. De
nombreux
professeurs de cette école étaient d’ailleurs des personnalités

connues de l'époque.

Les promotions et les années se
succédèrent.
Les professeurs étaient toujours les plus prestigieux dans
leurs
domaines et se renouvelaient assez régulièrement. Certains élèves
sortirent
de leur promotion et eurent un futur grandiose, mais ils
étaient
assez rares. Souvent ceux qui s’en sortaient le mieux étaient
ceux
qui étaient dans les métiers derrière la scène, comme les
chorégraphes
ou les ingénieurs du son. A la sortie de l'école, ils
avaient à
coup sur un avenir radieux à leurs portées.
Les années
1960
furent un grand tournant dans l'histoire de l'école, car Daichi
Uta,
alors directeur de l'établissement, commença à se fatiguer. En
effet,
il ne s'occupait pas seulement de l'administration de
l'établissement
mais aussi de la société UTAproduction et grâce à cela
fit de
nombreux voyages autour du monde pour promouvoir son école, afin
qu'elle
ait une réputation forte au sein du pays du soleil levant ainsi
qu’au
niveau du monde entier. A la fin de ses années, vers 1967, Daichi
Uta
pris sa démission et promut à son poste son fils le plus âgé,
Akihiko
Uta. L'établissement fut dans un premier temps mené comme au
temps
de Daichi Uta, mais quand celui-ci ne s'occupa plus des affaires
de
l'école, étant trop vieux, Akihiko transforma quelques petites choses
dans l'école. Il durcit le règlement qui était assez léger à
l'intérieur
jusque là et obligea le port de l'uniforme. Ce fut lui qui
créa le
qui fonctionne encore
aujourd'hui : celui de créer un groupe de
musique. Dans les années 1970,
les styles musicaux ne faisaient
qu'augmenter à travers le monde et
n'avaient plus rien à voir avec
la musique traditionnelle qu'enseignait
au début l'école. Ce fut une
grande révolution. Même si les différents
styles qui émergeaient
été abordés dans l'école, ceux-ci restaient tout
de même
minoritaire. Akihiko inversa la balance.

Les années
passèrent
assez paisiblement malgré le fait que le règlement intérieur
soit
assez dur à vivre pour les élèves. Chacun mettait du sien pour
essayer
de gagner le tournoi de l'école. Ce tournoi avait pour but de
déterminer
qui était le meilleur de l’école. Et dans chaque niveau,
chaque
vainqueur s'affrontait à nouveau pour savoir qui avait le plus de

talent. Souvent, c'était les élèves en plus des profs qui votaient,
mais
parfois il y avait aussi des professionnels qui intervenaient pour
voter.
L'école était assez prospère jusqu'en 1989 où un groupe de quatre

jeunes gens virent leur popularité augmenter grandement. Ce groupe
était
composé de deux filles et de deux garçons. La leadeur et aussi
chanteuse
du groupe n'était autre que Mion Senritsu, la fille d'une
célèbre
chanteuse qui elle aussi est passée par cette école. Mais là
n'était
pas la question. Le groupe fut formé quelques mois après
l'arrivée
des premières années. Une chose assez exceptionnel, car
souvent les
groupes mettaient presque l'année entière pour que leur
formation
soit officielle. Le groupe se nommait « muZe ». Le succès des
muZe
pris rapidement de l'ampleur en dehors de l'établissement. Bien sûr

il n'était pas surprennant qu'ils gagnent tous les concours au cours de
l'année ainsi que le fameux tournoi de fin d'année, et ce pendant
toutes
leurs années d'étude. Cependant les sorties hors de l'école
étaient
très strictes et leur succès en dehors de Symphonia n'était pas
immense,
mais était bien là. Le bouche à oreille des anciens et nouveaux

élèves leur créaient une réputation solide.

Le taux de réussite
d'un groupe ou d'une personne qui perce facilement dans le monde de la
musique
juste après leur sortie de Symphonia était presque nul. Bien sûr

certains étaient connus, mais mettaient plusieurs années à s'installer
dans
ce monde. Pourtant les muZe, dès leur début, remplissaient aisément
les petites salles de concert dans la ville de Tokyo et furent
rapidement
embauchés par un producteur qui les avait déjà repérés
pendant leur
scolarité. Leur succès fut tellement énorme que Symphonia
croula
sous les demandes d'inscription très rapidement. Ainsi la
sélection
redevint assez rude pour l’admission à l'école en essayant de
laisser
une chance à tout le monde. Toutefois, seuls ceux qui arrivaient
à
jouer avec une quasi perfection avaient des chances pour entrer dans
l’école,
ainsi que ceux qui avaient une sorte de don pour les travaux
dits
intermittents du spectacle, et encore rien n'était donné : les
places
étaient chères et les inscriptions étaient longues, il fallait
presque
la moitié d'une année pour commencer le début des inscriptions
pour
l'année suivante.
Mais tout bon groupe, un jour, peut
disparaitre
pour de multiples raisons. La raison des muZe est une
dispute entre
le groupe. D’ailleurs, les groupes mixtes ne sont pas
toujours ceux
qui tiennent le plus longtemps. Des rumeurs courraient
comme quoi
Mion Senritsu et son guitariste Kazuya auraient eu une
liaison. Les
rumeurs se sont, pour une fois, avérées justes car la jeune
femme
décida de quitter le groupe quelques mois après de nombreux
scandales,
mais aussi après les nombreuses disputes au sein du groupe.
Le
mariage entre Mion et Kazuya fut célébré quelques années après la
dissolution
du groupe en 2000. Après cela, Mion fut invitée plusieurs
fois à
Symphonia pour divers motifs. Mais la jeune femme remarqua que
l'endroit
n'était plus comme elle l'avait connu : Symphonia était
maintenant
une école noyé dans la cupidité et l'égoïsme de son directeur
qui en
voulait toujours plus, même au détriment des élèves. Les
sélections
devenaient plus dures chaque année et étaient payantes. Pour
que
l’établissement retrouve la splendeur qu'il avait connus, Mion
décida
de tout mettre en œuvre pour prendre la place de directrice. Une
sorte
de guerre des clans éclata alors au sein de l'école entre ceux qui

voulaient que Mion devienne la directrice et ceux qui pensaient que
Akihiko
menait l'école avec une main de maître. Mais un événement joua
en
faveur de Mion : c'était la faillite que le groupe UTAproduction
allait
bientôt subir. Akihiko n'avait donc pas beaucoup de choix, soit
il
cédait sa place à sa rivale, soit il abandonnait la société qui
faisait
vivre l'école depuis sa création. En 2005 Mion devint
officiellement
la nouvelle directrice de l'école, donnant un air de
renouveau à
l'établissement en allégeant le règlement intérieur, mais
surtout
les critères d'inscription. Pour s'inscrire il fallait de
nouveau
avoir un don pour ce qu'on faisait et non être perfectionniste
et
riche. Maintenant le pensionnat a retrouvé les valeurs ancestrales
instaurées
par Daichi Uta et la prospérité est de nouveau là.
L'établissement
n'attend plus qu'une chose, vous et votre talent !!

Votre
logo (88x31 sans faute !) :
Code:
 [url=http://symphona.keuf.net][img]http://moe.mabul.org/up/moe/2010/05/27/img-17055284i2t.png[/img][/url]
Pourquoi vouloir un partenariat
avec nous ?C'est un tous nouveaux forum prometteur et je
pense que cela peu vous intéresser.

Marisa K
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Symphonia (musique)

Message par Svend Winkler le Mer 9 Juin - 23:45

Bonjour !


Partenariat accepté ! ^^

Beau forum et bonne continuation !
Je met le tout en place, faites de même pour nous, merci !

_________________
avatar
Svend Winkler
God of Kingburn
God of Kingburn

Messages : 19
Date d'inscription : 24/04/2010

Qui suis je?
Orientation sexuelle: Bisexuel
Quêtes/RP:
Relations ennemies/ parentées/ en couple avec:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Symphonia (musique)

Message par Marisa K le Jeu 10 Juin - 17:32

Merci beaucoup par contre il faudra patienter ce soir pour la mis en place de votre fiche puis un petit moment encore pour la pose de votre bouton.
Je voudrait rajouter aussi que nous sommes maintenant 13 membres^^
Merci de votre patience et bonsoir.

Marisa K
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Symphonia (musique)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum